Protocole HTTPS : à quoi ça sert ?

Depuis plusieurs années désormais, le protocole HTTPS, nouveau protocole de communication Internet qui vise à protéger la confidentialité des informations pour permettre aux internautes, une utilisation sécurisée du Weba a été instauré.

HTTPS, qu’est-ce que c’est ?

HyperText Transfer Protocol Secure (HTTPS) ou Protocole de Transfert Hypertexte Sécurisé est, comme son nom l’indique, un protocole qui va permettre à l’internaute de naviguer de façon sécurisée sur les sites internet présents sur le Web. Ce protocole garantit l’intégrité et la confidentialité des données comme l’indique Google. Le HTTPS a remplacé le protocole HTTP qui prospérait jusqu’ici. Le protocole HTTPS utilise le TLS (Transport Layer Security) pour protéger les données selon trois niveaux : le chiffrement, l’intégrité des données et l’authentification. Ces différents niveaux de protection garantissent une navigation sécurisée, un critère notamment déterminant sur les sites officiels et autres sites e-commerce.

La mise en place de ce protocole découle de la démonstration de nombreuses failles de sécurité dans la communication entre le World Wide Web, le site internet et l’internaute avec notamment la récupération d’informations confidentielles. L’une de ces failles nommée « Attaque de l’homme du milieu » concerne l’interception de données au cours de la communication. En ce sens, le HTTPS est une réponse à ce type de failles pour permettre d’apporter une solution sécuritaire pour les internautes et distinguer plus facilement quels sites sont de confiance, ou non.

Protocole HTTPS

Référencement naturel : quel impact ?

Il faut savoir qu’une partie des critères imposés par Google pour améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche incombe au nom de domaine d’un site. Le protocole HTTPS en fait partie. Google ayant pour objectif de toujours améliorer l’expérience des internautes pour faciliter l’accès à l’information, ce dernier n’est pas en reste concernant la sécurité des sites internet et l’authentification de l’auteur d’un contenu présent dans son index. En effet, sur Google Chrome s’affiche même une notification visant à alerter l’internaute que le site, sur lequel il navigue, n’est pas sécurisé (voir ci-dessous), ce qui peut poser un problème si le HTTPS n’est pas installé sur votre site.

Exemple de nom de domaine en http

Si le passage du HTTP au HTTPS s’avère nécessaire, ce dernier peut avoir une influence négative dans un premier temps. En effet, ce changement implique que les URL vont être considérées comme nouvelles et les liens qui pointent vers votre site vont nécessairement être impactés, notamment si vous menez une stratégie de netlinking. Par ailleurs, il va falloir ré-indexer les URL pour qu’elles soient bien prises en compte par Google, ce qui va demander du temps avant que votre positionnement dans les SERP retrouve de sa superbe. Il va donc falloir surveiller tous vos liens internes et externes pour vous assurer que leur destination n’a pas été biaisée.

Mettre en place le HTTPS sur un site internet

Pour passer du HTTP au HTTPS, il va donc falloir se préparer pour être sûr que ce transfert va s’effectuer de bonne manière et sans (trop d’)encombre. Ainsi, dans un premier temps, il va être nécessaire de :

  • Repérer l’ensemble des liens internes et externes de votre site.
  • Préparer un fichier de redirection pour migrer les requêtes HTTP vers les bonnes pages en HTTPS.
  • Faire changer les URL de vos liens retours chez vos sites partenaires.
  • Remplacer vos URL canoniques.
  • Reconfigurer vos projets Search Console, Analytics, et l’ensemble des outils de gestion concernant votre site internet.
  • Etc.

Dans tous les cas, soyez vigilants à ce que vos URL ne soient pas biaisées. Pour cela, vous pourrez réaliser un audit de votre site internet afin de contrôler la validité de vos liens existants.

Afin de mettre en place le protocole HTTPS, il va falloir obtenir un certificat de sécurité auprès de l’autorité de certification. C’est cette dernière qui va veiller à ce que votre site internet soit bien en conformité avec les règles imposées. Ensuite, selon la nature de votre domaine, vous allez pouvoir acquérir le certificat dont vous avez besoin. Google conseille de ne pas empêcher l’indexation de ces nouvelles pages. Par ailleurs, c’est à ce moment là que vous pourrez mettre en place vos redirections 301.

Protocole de sécurité HTTPS

HTTPS : confiance et sûreté du domaine

En bref, le passage du HTTP au HTTPS est une phase qui va demander beaucoup de rigueur et de patience. En effet, si l’obtention d’un certificat adéquat peut entraîner des irrégularités dans le fonctionnement de votre site (validité des liens, configuration des outils de gestion, etc.), une bonne préparation garantira la fluidité de ce passage. Par ailleurs, le HTTPS peut demander un peu plus de temps pour améliorer son positionnement en raison de la ré-indexation de vos pages web. Néanmoins, à moyen terme, il sera tout à fait bénéfique pour vous.

Face aux mesures dissuasives entreprises par Google pour favoriser ce transfert, il va être nécessaire d’y procéder sous peine de prendre des risques influents en termes de crédibilité, et d’image. Pour une boutique en ligne, par exemple, la non-présence de ce protocole pourrait être largement dissuasive et empêcher que des ventes se concrétisent. Ainsi, il est nécessaire de prendre en considération tous les paramètres afin que les effets secondaires liés à ce changement ne s’en ressentent qu’un minimum.

Protocole HTTPS : à quoi ça sert ?
5 (100%) 1 vote[s]
À propos
linkweb47
Linkweb est une agence de communication web basée à Agen (47) et Toulouse (31). Spécialisés dans la création de site internet, le référencement SEO et le SEA, nous accompagnons nos clients pour des projets sur-mesure et qui répondent à leurs attentes.

Laisser un commentaire

agence de communication agenFiche produit