Tendances /

Newsletter : comment créer une newsletter ?


Création Site internet Agen

Par linkweb47
Le 18/10/2019

>> Revenir à l'accueil
Accueil du blog >> Tendances>>Newsletter : comment créer une newsletter ?

Une fois que vous avez gagné une certaine visibilité grâce au référencement naturel et dégoté plusieurs clients, il faut bien voir que ceci n’est pas une fin en soi. En effet, il est possible de pousser la démarche plus loin pour travailler sur des objectifs qui concerne la fidélisation de ses prospects convertis par exemple.

Sommaire :

 

 

Qu’est-ce qu’une newsletter et quels sont ses avantages ?

 

Newsletter : quelques généralités avant de démarrer

 

La newsletter, ou lettre d’informations si traduite littéralement, est un document transmis par mail et auquel l’utilisateur a préalablement souscrit. Elle regroupe une somme d’informations dont la vocation peut-être multiple. En effet, elle peut avoir une vocation purement commerciale ou bien informative.

Il est souvent très simple de souscrire à une newsletter puisqu’il s’agit généralement et simplement de préciser quelques informations personnelles en plus de son adresse mail. Il existe des techniques marketing qui visent justement à attirer l’utilisateur vers ces formulaires d’inscription : n’avez-vous jamais vu un site web proposant le guide ultime pour faire de la photographie et en plus, gratuitement pour une simple souscription à une newsletter ?

Il faut y voir que la newsletter, a pour objectif premier de récolter des adresses mail et autres informations sur les utilisateurs afin d’enrichir une base de données de prospects. En ce sens, la newsletter est un outil particulièrement utile au sein d’une stratégie d’Inbound Marketing.

 

Newsletter

 

Pourquoi créer une newsletter ? Quels sont les objectifs ?

 

Lorsque l’on prend la décision de mettre en place une newsletter, il faut être capable de bien situer cette technique de communication au sein de sa stratégie plus globale. Comme nous venons de le voir, une newsletter implantée dans une stratégie d’Inbound Marketing va permettre d’abstraire les prospects qualifiés des simples visiteurs d’un site internet. Ceci constitue le point d’entrée de sa stratégie visant à construire une base de données.

D’autre part, dans le cas d’un site e-commerce, la newsletter peut-être un atout très particulier en vue de fidéliser sa clientèle. Dans le webmarketing, il est important de soigner le moment présent (action d’acheter un produit par exemple), mais il est surtout essentiel de soigner l’avant et l’après. Un client qui a acheté un produit sur votre site, pourra très bien reproduire un achat sur votre s’il a été satisfait.

C’est cette satisfaction client qui nécessite que ce dernier doit être accompagné tout au long du processus d’achat et même après. Le mailing personnalisé est un moyen qui peut s’inscrire dans cette logique, tout comme la newsletter pourra le faire en maintenant le contact entre vous et le client. Nous parlons ici de la fidélisation.

 

Les objectifs d’une newsletter :

  • Informer sur l’actualité ou bien sur les nouveautés
  • Construire une base de données de clients
  • Promouvoir ses produits ou services
  • Vendre ses produits ou services avec des offres spéciales
  • Fidéliser ses clients

 

Créer une newsletter

 

Les étapes pour créer sa newsletter

 

Créer une newsletter va exiger une attention particulière vis-à-vis des actions qui vont être mises en place. En effet, si l’utilisateur a souscrit de façon volontaire à une newsletter, il n’en est pas moins qu’il va être important de ne pas le matraquer : les effets d’une mauvaise campagne pourraient être désastreux. Il est essentiel de ne pas être considéré comme un spam.

 

1/Observer l’existant dans son domaine

Si vous ne savez pas vraiment par quoi démarrer pour mettre en place votre newsletter, il n’y a rien de mieux que de regarder ce qui se fait ailleurs. Loin de là l’idée de copier sur ses concurrents. Toutefois, jeter un œil à ce qui se fait chez la concurrence, que ce soit en termes d’angle, de ton, ou encore en dénichant les objectifs visés dans la campagne peut-être très instructif.

Ceci est un exercice très intéressant avant de se lancer pour comprendre les différents leviers : attention, ce n’est pas parce que vous trouverez une newsletter attirante visuellement et incisive, qu’elle sera forcément efficace.

L’objet de cette démarche est bien de prendre de la distance par rapport à ce qui est déjà fait dans votre domaine pour pouvoir définir votre positionnement dans votre nouvelle stratégie.

 

2/Définir ses objectifs

Une fois ce travail de benchmark effectué, il va falloir définir les objectifs de votre newsletter. Quelles sont les raisons qui vous motivent pour mettre en place ce type d’action ? Que souhaitez-vous tirer de cette démarche ? Constituer une base de données de prospects, fidéliser vos clients, ou dans le cadre d’un site d’actualités tout simplement informer votre cible.

C’est cette phase qui va déterminer tout ce que vous allez mettre en place par la suite. Attention, votre newsletter peut répondre à plusieurs objectifs, mais il est indispensable de définir un socle commun vis-à-vis du lecteur pour ne pas brouiller le message.

 

3/Définir et segmenter ses cibles

S’il est courant d’observer des newsletters de plus en plus personnalisées, la définition de ces cibles va être tout particulièrement délicate. En effet, il va falloir être capable de segmenter ses cibles au maximum afin de personnaliser au maximum la démarche par la suite. En ce sens, la définition des cibles est double : d’une part, il y a les cibles que vous souhaitez attirer vers votre newsletter et d’autre part les utilisateurs qui ont déjà souscris à votre newsletter.

La qualification des utilisateurs peut-être basée sur leurs habitudes de fréquentation sur votre site qui vont déterminer leurs intérêts particuliers, mais aussi leur secteur d’activité, leur âge, leur situation géographique, ou encore leur interaction avec vos mails. À ce titre, votre stratégie va pouvoir être déclinable en fonction du profil d’utilisateur qui se dresse face à vous.

 

4/Mettre en place une base de données

Votre newsletter ne pourra exister s’il n’existe pas une base de données qui lui est associée. Cette base de données regroupera l’ensemble des informations concernant les personnes ayant souscrit à votre newsletter et devra comporter une certaine structure pour qualifier les utilisateurs et pouvoir segmenter correctement votre diffusion. L’adresse email est la seule donnée indispensable pour s’abonner à votre newsletter. Les autres informations recueillies dépendront de votre plan de publication, ainsi que du consentement des utilisateurs.

Attention, la récolte de données est réglementée, il est nécessaire de se tenir informé des règles en vigueur concernant la récolte des informations personnelles et la protection des données personnelles, mais aussi sur la capacité des utilisateurs à les modifier. La loi informatique et libertés de la CNIL offre un certain nombre de garanties aux utilisateurs  notamment quant au droit d’accès aux informations, mais également au droit de rectification. Le désabonnement de la newsletter est également un point important puisqu’il doit pouvoir vous permettre de ne pas vous faire blacklister.

 

5/Définir la stratégie éditoriale

Une fois que votre stratégie d’e-mailing est bien ficelée, il va falloir définir des contenus adaptés. Nous vous conseillons fortement, au-delà de la stratégie éditoriale, de définir une charte éditoriale. Il s’agira de créer un document en précisant les règles éditoriales de votre newsletter. Ce document pourra être aussi détaillé que vous le souhaitez.

Il sera question d’aborder le ton employé, l’emploi d’une casse particulière ou non pour préciser le format. Une bonne charte éditoriale doit permettre de distinguer vos contenus parmi de nombreux autres. En somme, il faut être capable de reconnaître votre style d’écriture parmi de nombreuses rédactions. C’est notamment ce qui doit permettre de conserver une unité entre vos contenus.

Enfin, définir sa stratégie éditoriale, c’est également anticiper des sujets et autres thématiques qui seront abordés dans vos différentes newsletters. Une stratégie peut s’étaler sur plusieurs mois, voire des années, il est important de prévoir une quantité suffisante de contenus pour mener sa stratégie sereinement.

 

6/Adapter ses contenus et créer ses templates

Si tout a bien été effectué durant les différentes étapes de votre stratégie, vous ne devriez pas avoir de problème particulier pour celle-ci. En effet, c’est maintenant que la segmentation effectuée dans votre phase de ciblage doit vous permettre d’adapter vos contenus de façon pertinente.

Il peut-être intéressant à cette occasion de créer des templates destinés à ces différents segments. La manière dont les utilisateurs interagissent avec votre newsletter ou bien avec vos produits peut également être un point d’approche pour définir les messages que vous allez transmettre.

 

7/Procéder à l’envoi

L’envoi des emails à vos destinataires peut se faire à partir de plateformes telles que SendinBlue ou bien Mailchimp. Il s’agit d’outils payants et dont le prix s’élève généralement en fonction du nombre d’envois que vous souhaitez réaliser en un mois. Ces plateformes proposent également des fonctionnalités plus ou moins avancées en fonction de l’offre sélectionnée.

Ces outils sont particulièrement utiles puisqu’ils proposent des fonctionnalités qui permettent de personnaliser ses templates graphiques, mais également un suivi des performances de sa newsletter : de quoi avoir un regard critique sur ses différentes campagnes pour procéder à des améliorations.

 

+/ Promouvoir son outil

Bien sûr, cette étape est élémentaire dans une telle stratégie. Votre newsletter n’existera pas si personne n’y adhère. Il va donc falloir mettre en place des techniques de promotion de votre newsletter sur votre site internet afin de constituer votre base de données : pop-ups (pas forcément recommandés), case à cocher lors d’un achat, mise en avant sur les réseaux sociaux, etc.

Tous les moyens sont bons (dans la mesure du raisonnable) pour faire connaître votre newsletter et inciter les utilisateurs à y souscrire pour mener à bien votre stratégie d’emailing.

 

Évaluer son efficacité : les indicateurs de performance

 

Maintenant que votre stratégie est en place et vos premiers envois ont été effectués, il va falloir analyser les premiers résultats pour observer comment votre newsletter a été accueillie auprès de votre cible. Pour cela, il est utile de bien comprendre les différents indicateurs proposés par les outils de gestion.

 

Le taux d’ouverture

Le taux d’ouverture est l’un des principaux indicateurs puisqu’il correspond au rapport entre le nombre de mails ouverts et le nombre de mails envoyés.

Si le taux d’ouverture de votre campagne vous paraît insuffisant, votre marge de manœuvre va concerner l’objet de votre mail. Par ailleurs, un mauvais taux d’ouverture peut dénoter une mauvaise appréciation au niveau de votre ciblage. En effet, la thèse qui veut que l’utilisateur n’a pas ouvert le mail, car il ne se sent pas directement concerné ne peut-être écartée.

 

Le taux de clics

Un autre indicateur est le taux de clics. Ce dernier traduit le rapport entre le nombre de clics sur les liens et call-to-action présents dans le mail par rapport au nombre de mails envoyés. Pour bien le comprendre, il faut considérer que l’utilisateur a déjà ouvert votre e-mail.

Si l’internaute a cliqué sur un lien, nous pouvons le traduire par un certain intérêt qu’il porte à votre offre : le ciblage effectué semble être de qualité.

 

Le taux de rebond

Contrairement au taux de rebond tel qu’on l’entend sur un site internet, ce dernier ne mesure pas le taux de retour de votre newsletter. En effet, le taux de rebond d’une newsletter affiche le ratio d’e-mails qui n’ont pu être délivrés et qui renvoient un mail d’erreur à l’expéditeur, vis-à-vis du nombre total de mails envoyés.

Il faut savoir qu’il existe deux types de rebond : le hard bounce qui signifie que l’adresse mail de destination n’existe plus et le soft bounce qui désigne que l’adresse mail de destination est temporairement indisponible.

 

Le taux de spams

Le taux de spams est l’un des indicateurs dont il faut particulièrement faire attention : il s’agit du nombre de fois où votre mail a été renvoyé comme spam par rapport au nombre de mails envoyés total. Un taux de spam trop important influe négativement sur la délivrabilité de vos mails.

 

Le taux de réactivité

Le taux de réactivité propose le même type de ratio que le taux de clics, c’est-à-dire le nombre de clics effectués vers un lien. En revanche, le rapport ne se fait plus avec le nombre total de mails envoyés, mais par rapport au nombre de mails ouverts.

 

Newsletter

 

Quelques chiffres à propos de la newsletter

  • Taux d’ouverture moyen B2B vs B2C en Europe Continentale : 21,9%
  • Taux de clic moyen B2B vs B2C en Europe Continentale : 4,7%
  • Taux d’ouverture moyen d’entreprises du secteur du marketing et de la publicité : 24,2%
  • Taux d’ouverture moyen d’entreprise du tourisme : 25,5%
  • Taux d’ouverture moyen d’entreprise de l’automobile et des transports: 41,5%
  • Taux de clic moyen d’entreprises du secteur du marketing et de la publicité : 3,8%
  • Taux de clic moyen d’entreprise du tourisme : 3,8%
  • Taux de clic moyen d’entreprise de l’automobile et des transports: 6,5%

Source : Sendinblue

En conclusion

 

Vous l’aurez compris, créer une campagne de mailing est une stratégie marketing qui peut s’avérer efficace pour atteindre de nouveaux clients. Toutefois, il est nécessaire de pendre certaines précautions pour ne pas que cette stratégie ne se transforme en échec : laisser la possibilité aux utilisateurs de se désabonner pour ne pas passer pour un spammeur, cibler correctement au sein de votre liste d’emails pour être le plus précis possible et le plus proche de vos utilisateurs.

Par ailleurs, prendre le temps de construire le contenu de l’email, concevoir une landing page adaptée ainsi qu’une campagne la plus complète possible vous permettra de bien démarrer dans votre stratégie.


Vous souhaitez partager cet article ?

Vous souhaitez être recontacté pour la mise en place de votre solution web ?

À propos de l'auteur


Actualité digitale

linkweb47


Linkweb est une agence de communication web basée à Agen (47) et Toulouse (31). Spécialisés dans la création de site internet, le référencement SEO et le SEA, nous accompagnons nos clients pour des projets sur-mesure et qui répondent à leurs attentes.


Réseaux sociaux
Réseaux sociaux
Réseaux sociaux
Demander un devis

CATÉGORIES

>> Actualités >> Agence >> Référencement >> Tendances >> Tous les articles

DERNIERS ARTICLES

Création site internet AgenCréation site internet AgenCréation site internet Agen

LINKWEB SUR TWITTER