Référencement /

Duplicate content : un frein incontestable pour le SEO


Création Site internet Agen

Par linkweb47
Le 12/02/2020

>> Revenir à l'accueil
Accueil du blog >> Référencement>>Duplicate content : un frein incontestable pour le SEO

Le Duplicate Content est une pratique assimilée à du plagiat puisqu’il consiste à reprendre un contenu déjà existant en intégralité sur son site. Il peut être interne ou externe. Voici les risques qu’il incombe à utiliser du Duplicate Content sur son site web.

 

Création de contenu original

 

Qu’est-ce que le Duplicate content ?

 

De façon générale, le contenu dupliqué est assimilé à du plagiat. La pratique est donc proscrite. En termes de SEO, cela désigne le fait de reprendre un contenu présent sur une page web en vue de le publier sur une nouvelle page. Il concerne aussi bien le contenu des pages que les balises title ou meta-description. Également, le Duplicate Content peut-être considéré comme interne ou bien externe.

Duplicate content interne

Si le contenu dupliqué est considéré comme interne, ceci est une bonne nouvelle : vous allez pouvoir y remédier de manière relativement simple. En effet, le contenu dupliqué interne désigne une situation ou deux des pages de votre site présentent un contenu identique ou en partie similaire.

Ceci peut-être être le cas sur un site internet e-commerce où de nombreux produits apparaissent et seuls quelques éléments les différencient. Dans ce cas, vous avez la main sur le contenu de votre site web et êtes en mesure d’agir rapidement pour y remédier.

 

Duplicate content externe

 

Au contraire, le contenu dupliqué externe désigne une situation où l’une de vos pages web présente un contenu identique ou en partie similaire avec une page hébergée sur un autre site web. Cela peut-être accidentel par rapport à certains types de contenus comme la reprise de communiqué de presse ou de dépêches.

Toutefois, cela peut également être assimilé à du plagiat. Si vous êtes à l’origine de ce plagiat, il va falloir changer votre fusil d’épaule et produire un contenu propre à votre site web. Si l’auteur à l’initiative du plagiat est le propriétaire de l’autre site web, le contacter pour lui signifier ce désagrément constituera une première approche.

 

Création de contenu original

 

Que se passe-t-il lorsque Google détecte du contenu dupliqué ?

 

Le contenu dupliqué placé dans l’index secondaire

 

Tous les jours, des mises à jour de l’algorithme de Google sont effectuées pour mettre en place un outil de recherche toujours plus qualitatif et pertinent. Il n’est donc pas question pour lui de laisser deux contenus identiques présents sur le Web. En d’autres termes, Google n’aime pas le contenu dupliqué.

Lorsque deux contenus similaires sont détectés, Google va avoir une approche pragmatique. Le contenu qu’il va identifier comme original sera conservé. En revanche, le contenu considéré comme dupliqué sera classé dans un index secondaire et non pas supprimé. Dans tous les cas, l’index secondaire ne sera pas visible.

Pour qu’un contenu soit considéré comme original, Google établit des critères objectifs comme l’autorité d’une page grâce notamment aux liens en direction de la page, par exemple. Attention, Google ne pénalise pas le contenu dupliqué au sens strict du terme. Lorsque du Duplicate Content est détecté, celui-ci va être filtré et classé. C’est ce qui va faire que le contenu va être disponible ou non dans les SERP.

 

La balise canonique pour indiquer la source du contenu

 

Lorsqu’un contenu est présent sur deux sites ou deux pages différentes, il est possible d’indiquer à Google quel est le contenu d’origine. Pour ce faire, il va falloir, tout d’abord, faire preuve de bonne foi. En effet, il se peut que vous ayez repris une dépêche ou bien qu’un autre site internet ait repris un contenu qui vous appartient.

Pour indiquer son origine, il faut savoir que chaque page d’un site internet contient une balise link avec un attribut « rel » de type « canonical ». Cette balise va permettre d’indiquer aux robots de Google, lorsqu’ils parcourent la page, l’URL source du contenu de la page. Dans le cas d’une page sans duplicate content, l’URL indiquée devra être l’URL de la page.

En revanche, pour ce qui est d’un contenu dupliqué, la balise canonique de la page qui duplique devra indiquer l’URL de la page d’origine. Dans le cas d’un contenu dupliqué interne, cela évite que Google effectue le choix à votre place entre les deux pages. Pour ce qui est d’une duplication externe, il faudra indiquer l’URL du site d’où provient le contenu.

 

Index de Google SERP

 

Quels sont les risques du Duplicate content et comment les éviter ?

 

Non, le Duplicate Content n’entraîne pas de pénalité

 

Le Duplicate Content est régulièrement cité parmi les problèmes principaux et récurrents du référencement naturel. Toutefois, il faut savoir que la présence de contenu dupliqué sur un site web n’entraîne pas de pénalité de la part de Google.

Le principal risque engendré par du contenu dupliqué est la désindexation de la page considérée comme dupliquée ou bien le placement dans l’index secondaire, ce qui concrètement a le même effet. En revanche, si l’ensemble d’un site est dupliqué, les ennuis peuvent commencer.

Plusieurs vérifications et techniques permettent de se prémunir du contenu dupliqué pour son site web. Si vous êtes concerné par ce désagrément, il va falloir contrôler la totalité des pages de votre site web.

 

Contrôler les versions de ses pages

 

Il existe également la possibilité que le contenu dupliqué de votre site web soit présent de manière accidentelle. En effet, ceci peut-être dû à différents facteurs techniques. C’est pourquoi il est important de porter une attention toute particulière aux différentes versions de ses URL : « http » vs « https », avec « www » vs sans « www ».

À ce niveau, les redirections permanentes de type 301 permettent de pallier à ce problème. Une fois que vous avez défini votre URL de prédilection, toutes les autres versions devront être correctement redirigées. Toutefois, c’est en omettant certaines URL qu’arrive le contenu dupliqué. C’est pourquoi, il faudra être attentif à bien traiter chaque URL et ses différentes versions.

 

Vérifier si le contenu de ses pages existe ailleurs sur le Web

 

Enfin, il faut savoir qu’il existe des outils en ligne, parfois gratuits qui permettent de détecter le contenu dupliqué. En indiquant l’URL de votre page, l’outil vous permettra de savoir quel est le taux de duplication de votre page web afin de vous assurer que le contenu n’est pas déjà présent ailleurs.

Parmi ces outils, nous pouvons par exemple citer Copyscape qui indique si une page similaire à la votre existe ailleurs, Duplichecker ou encore l’outil présenté par Olivier Duffez sur le site Web Rank Info.

En définitive, si le duplicate content ne provoquera pas de pénalité de la part de Google, il en reste qu’il peut être très nocif pour votre référencement naturel. Prendre des dispositions sera essentiel afin de vous prémunir de ce type de désagrément.


Vous souhaitez partager cet article ?

Vous souhaitez être recontacté pour la mise en place de votre solution web ?

À propos de l'auteur


Actualité digitale

linkweb47


Linkweb est une agence de communication web basée à Agen (47) et Toulouse (31). Spécialisés dans la création de site internet, le référencement SEO et le SEA, nous accompagnons nos clients pour des projets sur-mesure et qui répondent à leurs attentes.


Réseaux sociaux
Réseaux sociaux
Réseaux sociaux
Demander un devis

CATÉGORIES

>> Actualités >> Agence >> Référencement >> Tendances >> Tous les articles

DERNIERS ARTICLES

Création site internet AgenCréation site internet AgenCréation site internet Agen

LINKWEB SUR TWITTER